Libérez-vous avec la technique de la cigarette invisible

Spread the love

Crédit photo : Steven Giacomelli / Pixabay

Vous avez l’impression que la cigarette vous calme ?

Alors lisez cet article car je vais vous donner une nouvelle solution beaucoup plus efficace et beaucoup plus confortable pour vous détendre ( sans forcément être obligé de voter FN aux prochaines élections ).

Trois en une !

Dans l’addiction à la cigarette, il y a en fait trois addictions différentes :

  1. L’addiction physique.
    C’est celle que tout le monde croit avoir mais que très peu de gens ont. Si vous faites partie de ceux qui rentrent en transe dans un avion après deux heures de vol, qui sont pris de sueurs, de tremblements et de toutes les caractéristiques d’un drogué en état de manque, alors vous avez une véritable addiction physique à la cigarette.
  2. L’addiction psychologique
    Celle-ci est en revanche commune à la plupart des fumeurs. C’est la béquille psychologique, cette impression que la cigarette vous aide dans un certain nombre de situation de votre vie (pour réfléchir, pour mincir, pour gérer le stress, pour se donner une contenance en soirée, pour créer du lien avec les autres). Votre esprit est suffisamment puissant et cette pensée suffisamment forte pour que cela crée une véritable réaction physique (comme pour l’effet placebo par exemple).
  3. Le comportemental
    Ce sont les habitudes liées à la cigarette et c’est souvent la partie la plus importante. Vous avez fait le geste de fumer des milliers de fois (si vous fumez un paquet par jour, soit 20 cigarettes, et que vous portez une cigarette disons 10 fois à la bouche pour la fumer entièrement, vous faites le geste de fumer 200 fois par jour. Si vous fumez depuis 20 ans, vous aurez au final fait ce geste presque 1,5 million de fois dans votre vie !). Cela ne peut pas être neutre.

Un exercice respiratoire particulier…

Avez-vous remarqué que lorsque vous fumez, vous faites un exercice respiratoire particulier que vous ne faites à aucun autre moment de la journée ? Et cette façon de respirer vous calme comme le fait n’importe quel exercice de respiration !

Vous avez fait ces gestes des milliers de fois, sans réellement porter attention à comment vous fumez vraiment ? Alors observez-vous pour commencer à déprogrammer votre cerveau de la cigarette.
Peut-être prenez-vous une longue inspiration (quand vous inspirez la fumée) et peut-être que vous bloquez ensuite votre respiration quelques instants avant de faire une longue expiration ? Ou peut-être expirez-vous tout de suite si vous ne gardez pas la fumée ? Faites vous plusieurs respirations normales sans cigarette (et à ce moment-là, combien ?) avant de reprendre une longue inspiration ? Et combien de temps dure cet exercice respiratoire, 5 minutes ? Moins ? Plus ?

Observez-vous fumer car vous suivez un protocole qui est toujours le même… et cet exercice respiratoire que vous pratiquez plusieurs fois par jour (5, 10, 20 fois ou plus) vous apaise parce que votre inconscient a associé ce moment avec un instant de détente.

La respiration est très émotionnelle

Quand vous êtes stressé, vous avez une respiration rapide, courte et haute. Et quand vous êtes bien détendu, votre respiration est complètement différente, beaucoup plus profonde. Et vous avez associé inconsciemment le fait de fumer à un exercice respiratoire qui vous apaise.

La technique de la cigarette invisible

Dès la prochaine fois que vous avez envie de fumer, prenez une cigarette que vous n’allumez pas ou faites comme si vous aviez une cigarette à la main (alors que ce n’est pas le cas) et imitez-vous en train de fumer. C’est-à-dire reproduisez exactement les mêmes gestes, les mêmes inspirations et les mêmes expirations, bloquez votre respiration comme si vous reteniez la fumée, etc. Et faites cet exercice un peu bizarre (pour un œil non informé) dans le timing exact de la consommation d’une cigarette normale.

Si vous pratiquez cet exercice respiratoire exactement de la même façon que si vous fumiez une cigarette réelle vous allez expérimenter quelque chose qui va vous surprendre : cela vous détend tout autant que si vous fumiez vraiment car la cigarette trompe votre cerveau ! Elle n’est qu’un accessoire pour faire un exercice respiratoire particulier qui vous détend.

Passez à l’action maintenant !

  1. Fumez une cigarette normale et observez-vous bien en train de fumer. Chronométrez le temps d’une prise de cigarette.
  2. A l’envie de cigarette suivante, testez la cigarette invisible. C’est-à-dire respirez exactement comme si vous fumiez et dans le même temps.
  3. Observez l’état de détente obtenu et faites-nous profiter de vos commentaires. Vos retours d’expériences sont très intéressants !

 

Le livre à lire pour arrêter :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Merci d'avoir lu cet article. Pour aller plus loin, recevez gratuitement "Boostez votre cerveau", le guide qui rend plus intelligent!


 

About the Author

David Barbion
Thérapeute, coach, formateur, conférencier spécialisé en hypnose et thérapies brèves et auteur du blog www.jecontrolemoncerveau.com

Be the first to comment on "Libérez-vous avec la technique de la cigarette invisible"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*