Apprendre

Méditation : la grande énigme du cerveau

La méditation, c’est quoi?

La méditation constitue une grande énigme pour les scientifiques. Ses effets sur le cerveau permettraient-ils de vivre mieux et plus longtemps ? Pourrait-on l’utiliser en pratique quotidienne ?

Cette interview tv de Matthieu Ricard, méditant expérimenté, moine bouddhiste représentant français du Dalaï Lama, docteur en biologie et auteur du livre « L’art de la méditation » nous éclaire sur les avantages à pratiquer régulièrement cette technique.

Ce n’est pas un truc exotique!

Contrairement à une idée reçue, la méditation n’est pas un truc exotique et elle n’est pas réservée aux moines bouddhistes!

Comme le sport entretient le corps par l’exercice physique, la méditation est un exercice de l’esprit qui renforce l’équilibre mental.
C’est une technique d’entraînement de l’esprit qui a pour but de développer les ressources intérieures pour mieux gérer les hautes et les bas de l’existence. Ainsi, elle permet d’améliorer le corps et l’esprit par la meilleure gestion des émotions, du stress, des capacités cognitives (mémorisation, concentration, créativité) et elle réduit aussi significativement les maladies et pathologies de stress, la dépression et les risques de burn-out.
Les avantages physiques, psychologiques et immunologiques que l’on en retire peuvent être ressenti rapidement si l’on observe une pratique régulière même minimum.

C’est prouvé scientifiquement

Pendant la pratique de la méditation, on observe sous électro-encéphalogramme ou IRM, que le cerveau fonctionne en ondes gamma qui sont des ondes cérébrales très spécifiques durant lesquelles les différentes parties du cerveau se resynchronisent. De plus en plus d’études existent maintenant en Neurosciences sur cette pratique sur laquelle on a maintenant plus de trente années de retour d’expérience, notamment grâce aux travaux de Jon Kabat Zinn sur la méditation pleine conscience.
Il existe cependant d’autres types de méditation tout aussi valable, tels que la méditation transcendantale, bouddhique, zazen, vipassana, etc.
Pour plus d’informations, regardez l’interview tv éclairante de Matthieu Ricard.

Pour aller plus loin :


Comment les jeux vidéo peuvent vous faire apprendre plus vite

Cet article invité a été rédigé par Joseph Nguyen du blogue Centres d’intérêt : Jeux vidéo dont le thème est le développement personnel et l’entrepreneuriat grâce aux jeux vidéo.

clip_image002
Je le ferai demain, c’est promis

Vous êtes-vous déjà retrouvé dans la situation où vous devez travailler (le travail en général, pas seulement le travail en entreprise), mais qu’au lieu de le faire vous repoussez sans arrêt jusqu’au moment où vous ne le faites plus du tout? Votre projet qui vous tenait tant à cœur est maintenant rangé avec vos autres rêves. A cet instant, on s’en veut profondément, en y repensant le stress et l’anxiété montent en flèche. Quand on se rappelle ces moments où l’on devait travailler, mais où l’on a choisi de ne rien faire, les émotions que nous ressentions refont surface et cela nous démoralise.

Et si je vous disais qu’il existait une méthode simple, rapide et efficace pour vous aider?
Grâce à cette méthode, vous parviendrez à vous construire une habitude pour atteindre vos objectifs. Vous aurez envie d’avancer dans votre projet pour vous sentir encore mieux, au lieu de devoir vous pousser sans arrêt pour vous motiver et éviter de vous sentir mal. Votre niveau de stress diminuera ce qui vous laissera une plus grande part d’énergie pour réaliser vos tâches du jour.

Imaginez-vous en train de travailler sur votre projet et qu’à chaque étape votre bien-être augmente, votre envie d’apprendre s’amplifie. Imaginez être concentré au point que vous ne voyez pas le temps passer, que vous ne ressentez pas la faim. Tout cela, vous le vivrez grâce à cette méthode que je vais partager avec vous.

La gamification ou la ludification

La méthode que je vais vous présenter ici consiste à reprendre les éléments que nous retrouvons dans les jeux vidéo, d’où le terme de « ludification » ou de « gamification » (anglais). Pourquoi est-ce que les enfants comme les adultes jouent souvent aux jeux vidéo pendant des périodes longues (plus d’une heure) sans voir le temps passer ? C’est principalement car la récompense dans les jeux vidéo est omniprésente, vous êtes récompensé pour vos exploits comme pour vos échecs. Apprendre en jouant est une chose absolument naturelle, d’ailleurs les animaux apprennent à survivre/interagir en jouant. Ici nous allons seulement apporter le jeu dans votre façon de travailler.

Avant de vous donner la recette, je veux vous montrer comment ce principe de récompenses permanentes est utilisé dans le jeu vidéo. Ici, je prends comme exemple Battlefield 1 qui est un jeu de guerre. La vidéo ci-dessous vous montrera concrètement ce système en action.

https://www.youtube.com/watch?v=GUZAmf1JZKY

Ce système permet aux joueurs d’identifier efficacement les actions bénéfiques pour son équipe et les pousse à reproduire ces actions de manière plus efficace. Même en cas de défaite, les points personnels peuvent monter très haut, les joueurs ne sont donc pas découragés par les échecs, au contraire ils apprennent à jouer encore mieux quand ils sont dans une mauvaise position. Pour ces raisons, vous ne trouverez jamais un joueur de jeux vidéo capable de jouer seulement 30 minutes, car il en retire beaucoup de satisfaction et il se sent valorisé.

Et si l’on pouvait travailler de la même façon ?

Cela existe déjà et cela s’appelle le « serious gaming ». Par exemple, il existe des exercices pour entretenir votre cerveau qui sont extrêmement simples à utiliser. Toutefois il y a un problème majeur, ces exercices sont aussi extrêmement ennuyants, il est difficile de s’y consacrer plus de 10 minutes par jour.

Pour remédier à ce problème, des éléments propres aux jeux vidéo ont été ajoutés à ces exercices, vous trouverez alors les mêmes éléments : un tableau des scores, vos performances sont notées, vous pouvez vous comparer aux autres, etc.

Aujourd’hui, vous pouvez faire la même chose avec le logiciel Habitica.
Habitica est un logiciel qui vise à vous créer des habitudes (les bonnes) et à augmenter votre productivité. Son atout est qu’il va venir « ludifier » votre vie (la rendre ludique). Vous retrouverez exactement les mêmes mécaniques que dans le jeu vidéo, d’ailleurs plus vous atteindrez vos objectifs dans la vie et plus votre personnage sera puissant dans le jeu. Pour gagner des points, il suffit de réaliser des tâches que vous aurez vous-même fixées dans votre vie.

https://www.youtube.com/watch?v=u4xYzioZxVo

Pour retirer le maximum de ce logiciel, suivez ces règles simples et fondamentales :

1. Fixez-vous des actions à réaliser extrêmement simples. Notre seuil de satisfaction est généralement très (trop) haut et notre seuil d’insatisfaction au contraire est très facilement franchie, ne soyez pas trop dur avec vous. Utilisez plutôt la philosophie des jeux vidéo où toute action bénéfique est récompensée.

2. Pour les objectifs plus complexes, procédez par jalons (en posant des objectifs intermédiaires).

3. Combinez Habitica à d’autres applications pour décupler vos performances. Imaginons que vous voulez améliorer votre vocabulaire dans une langue étrangère, apprenez 10 mots de plus par jour et rajoutez ces mots dans Anki (vous trouverez une vidéo de présentation d’Anki ici : un super outil pour développer votre mémoire).

4. Si vous voulez apprendre votre vocabulaire plus souvent, inscrivez dans Habitica « Faire 20 minutes de vocabulaire tous les jours grâce à Anki ».

5. La récompense peut aussi être réelle et pas seulement virtuelle. La récompense n’est pas une sucrerie, cela peut par exemple être un moment où vous prenez le temps de vous rendre compte de ce que vous venez d’accomplir et de vous féliciter.

Ce logiciel va venir ensuite créer une habitude chez vous et rendra vos tâches plus ludiques, plus intéressantes.

Plus vous jouez à un jeu vidéo et plus vous serez bon à ce jeu. De la même manière que dans la vie, plus vous vous exercez, plus vous serez bon. Les jeux vidéo nous rappellent cette leçon élémentaire : c’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Enfin, un dernier conseil qui viendra amplifier tous vos résultats, exercez-vous tous les jours et prenez vos huit heures de sommeil. Nous sous-estimons les effets néfastes du manque de sommeil, j’ai écrit un article sur ce sujet si vous voulez en savoir plus.

A vous de jouer !

Créez-vous un compte Habitica, inscrivez 3 tâches que vous êtes sûr d’accomplir, cela vous permettra de vous familiariser avec le logiciel. Suivez les conseils de la partie précédente pour utiliser au mieux le logiciel. Vous nourrirez le logiciel avec des tâches supplémentaires quand vous vous sentirez à l’aise. Surtout, ne vous lancez pas dans un chantier immense, procédez par petites touches.

 


Et si on prenait des cours de cerveau? Avec Kevin Finel

Il n’existe pas de mode d’emploi pour le cerveau.

Le cerveau est l’outil le plus extraordinaire qui soit mais étrangement c’est le seul outil qui ne possède pas de mode d’emploi, comme je l’évoque dans la vidéo de bienvenue de ma chaîne YouTube. On peut trouver un guide d’utilisation pour à peu près tout mais il n’existe rien pour apprendre à mieux utiliser notre cerveau génial, l’organe le plus complexe et le plus intime alors que cela devrait être une priorité d’éducation!

Des cours de cerveau au CP?

Et si on nous apprenait dès notre plus jeune âge à mieux utiliser notre cerveau pour améliorer notre vie au quotidien? Dans cette intervention au TEDx, Kévin Finel, formateur en hypnothérapie et directeur de l’école de formation en hypnose ARCHE, part de cette idée originale pour nous expliquer avec humour comment il est possible d’optimiser le fonctionnement et les capacités de notre cerveau grâce aux techniques utilisées en hypnose.

Pour aller plus loin :


Comment retenir le nom des gens à coup sûr

Quand on croise des gens en soirées, dans des rencontres professionnelles ou ailleurs, on a en général tendance à ne pas imprimer le nom des personnes qui se présentent à nous, ce qui peut être gênant... Cette vidéo vous donne une technique pour assurer à tous les coups!

Quand on croise des gens en soirées, dans des rencontres professionnelles ou ailleurs, on a en général tendance à ne pas imprimer le nom des personnes qui se présentent à nous, ce qui peut être gênant… Cette vidéo vous donne une technique pour assurer à tous les coups!


Votre cerveau a besoin d’énergie

Tim Geers

L’eau c’est la vie !

Votre corps est composé de 65% d’eau, ce qui correspond à peu près à 45 litres d’eau chez une personne de 70 kg.

Chez les femmes, en raison de la proportion plus importante des tissus adipeux, ce taux est seulement de 55 %. Mais chez les bébés, il atteint 78 % !

La teneur totale en eau du corps humain dépend de plusieurs facteurs. Elle est fonction de la corpulence : plus une personne est maigre, plus la proportion d’eau de son organisme est importante. Elle dépend également de l’âge : elle diminue avec les années, car plus les tissus vieillissent, plus ils se déshydratent, l’eau étant remplacée par de la graisse.

Votre corps est un véritable miracle mais si on retire toute l’eau qui y est présente, vous ressemblez à un petit tas de poussière de quelques centimètres de haut. L’eau est partout en vous. Elle baigne la totalité de vos cellules, de vos tissus, de vos organes, muscles, vaisseaux sanguins et os.

Cependant, à l’intérieur de l’organisme, elle n’est pas répartie uniformément. Sa concentration varie d’un organe à l’autre, de 1 % dans l’ivoire des dents à 90 % dans le plasma sanguin. La plus grande part de toute l’eau de l’organisme siège à l’intérieur des cellules. Une autre partie occupe l’espace intercellulaire, servant de réserve aux cellules et aux vaisseaux sanguins. Le reste est contenu dans le sang et la lymphe, et circule en permanence dans tout l’organisme. Outre le sang, les organes les plus riches en eau sont le cœur, les poumons et le cerveau :

Cerveau 76%
Poumons 78%
Cœur 79%
Estomac 75%
Intestin 75%
Reins 81%
Os 22,5%
Muscles 75%
Sang 79%
Peau 70%

Votre cerveau a une fuite !

Le corps humain ne peut pas stocker l’eau. En effet, l’organisme élimine en permanence de l’eau via les excrétions (petite et grosse commission), la respiration, et surtout la transpiration. Chaque jour, le corps humain élimine 2,4 litres d’eau. C’est une moyenne qui est bien entendu a pondérer par le facteur de température extérieure.

Pour maintenir l’organisme en bonne santé et le cerveau à son fonctionnement optimal, nous devons donc chaque jour subvenir à nos besoins en eau, en buvant, et en mangeant car les aliments en contiennent beaucoup. Les pertes en eau doivent toujours être compensées par les apports.

3 jours d’espérance de vie…

La présence de l’eau est donc essentielle et vitale à votre corps et votre esprit. Dès qu’elle commence à manquer, il est facile de comprendre que l’organisme en souffre immédiatement.

La quantité globale d’eau nécessaire à un adulte de taille moyenne, vivant en région tempérée et ne fournissant pas d’effort physique particulier est d’environ 2,5 litres par jour dont environ 1 litre est apporté par les aliments et 1,5 litre par les boissons. Sans apport d’eau d’aucune sorte, il ne peut vivre plus de deux ou trois jours. Alors que s’il boit sans manger, il peut survivre environ quarante jours, à condition de ne fournir aucun effort.

Vous n’avez pas soif

Imaginer une belle rivière très poissonneuse, pleine de truites en abondance. A la suite d’une grosse période de sécheresse, le niveau de la rivière baisse de façon significative. Les truites n’ont plus assez de place pour survivre, elles s’étouffent et finissent par flotter le ventre en l’air…

Dans votre corps et dans votre cerveau, c’est la même chose qui se passe quand le niveau de l’eau vient à baisser. Les cellules faiblissent, fonctionnent au ralenti puis s’arrêtent.

Les cas de décès par déshydratation ne sont pas rares chez les personnes âgées car une déshydratation même modérée suffit à déséquilibrer mortellement beaucoup de maladies chroniques : maladies cardiaques, rénales et même diabète. Sans compter les déséquilibres dangereux des médicaments qui se retrouvent surdosés quand la quantité de sang diminue.

Le corps étant une merveille de technologie, la soif est un mécanisme par lequel l’organisme  » avertit  » qu’il est en état de déshydratation. Et c’est pourquoi il n’est pas bon d’attendre le signal de la soif pour boire car le corps est déjà déshydraté. il faut donc mieux prévenir que guérir et remplacer ce volume d’eau par la boisson et l’alimentation pour éviter la déshydratation.

Le ratio 2% – 30%

La sensation de soif n’est pas un indicateur valable car lorsqu’elle se manifeste vous êtes déjà largement déshydraté(e). Vous êtes alors en sous-régime sans le savoir et vous ne fonctionnez plus à votre maximum alors qu’aucun signal interne ne vous prévient!

Vous avez moins d’énergie et votre cerveau tourne au ralenti. Et cette situation arrive très rapidement!
En fait, dès que vous avez deux pour cents de déshydratation, vous avez trente pour cents d’énergie en moins! Votre corps fatigue plus vite et votre cerveau fonctionne moins bien. Toutes les fonctions ralentissent alors que s’installent la fatigue, la baisse de vigilance voire les douleurs physiques.

Astuce : le meilleur moyen de contrôler que vous êtes hydraté(e)s est l’urine. Quand elle est quasiment transparente, tout est normal. Dès qu’elle fonce, vous êtes déshydraté(e).

Brian SmithsonBoostez votre énergie cérébrale en 3 semaines !

Avant, j’associais la bouteille d’eau d’un litre et demi aux publicités vantant la minceur pour les femmes. Je pensais que boire de l’eau servait seulement à éliminer et perdre du poids.

Vu que j’ai une silhouette assez sportive ( Clignement d'œil ), je ne me sentais pas concerné. Jusqu’au jour où j’ai appris ce que l’apport en eau était directement lié à mon énergie physique et mentale. Et là, mon rapport à l’eau à changer. Maintenant lorsque je vois une bouteille d’eau, je ne vois pas une publicité pour les régimes. Je vois une barre d’énergie!

Si vous n’avez pas l’habitude de boire, faites comme moi!
Ne comptez pas sur la bouteille d’eau dans le frigidaire ou la fontaine à eau qui est dans le couloir de votre entreprise. Car si vous n’avez pas l’habitude de boire, vous n’y penserez pas.

Il faut trois semaines pour intégrer une nouvelle habitude. Alors organisez-vous pour changer : pendant les 21 prochains jours, ayez toujours une bouteille de 1,5 litre d’eau avec vous.

Concrètement, acheter à l’avance trois ou quatre packs d’eau (idéalement prenez des marques différentes) et, tous les matins avant de sortir de chez vous, prenez une bouteille avec vous. Cette bouteille va devenir votre meilleure amie pendant trois semaines, vous l’emmènerez partout avec vous. Et le but du jeu est de ne pas la ramener chez vous le soir.

Au bout de trois semaines, vous aurez intégré l’habitude de boire et vous surprendrez à avoir soif.
Vous sentirez que vous avez plus d’énergie physique et que votre cerveau fonctionne mieux!

Crédits photos Tim Geers & Brian Smithson

Si cet article vous a plus, n’hésitez pas à laisser un commentaires ci-dessous.


Comment parler anglais couramment sans sortir de chez vous ?


Dans cette vidéo, je vous présente trois outils internet pour vous permettre d’apprendre à parler anglais sans sortir de chez vous, facilement et sans que ça ne vous coûte une fortune !

 


Un super outil pour développer votre mémoire

Un super outil pour développer votre mémoire

Une vidéo qui présente un logiciel gratuit pour mémoriser facilement et efficacement un grand nombre d’informations pour différents types d’applications.


Comment apprendre une langue étrangère facilement

Comment apprendre une langue étrangère facilement

Dans cette vidéo je vous présente deux applications pour smartphone absolument géniales car elles vous permettent d’apprendre la langue étrangère de votre choix de manière efficace, facilement, rapidement et gratuitement (ou presque!).